jeudi 28 mars 2013

Attention, Marcheurs Nordiques

Changement d’heure.

Passage à l’heure d’été dimanche 31 mars 2013 Le passage à l’heure d’été se déroulera dimanche 31 mars 2013 à 2 heures du matin.


Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures.


Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars et le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre. Le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie propose de retrouver en ligne le calendrier fixant le début et la fin de la période d’heure d’été jusqu’à 2016 inclus. Le prochain passage à l’heure d’hiver aura lieu dimanche 27 octobre 2013, à 3 heures du matin.
L’objectif du changement d’heure est principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

Michel

dimanche 24 mars 2013

ECOTRAIL 2013, Marche Nordique chronométrée

Samedi 16 mars 2013, 1ère édition d'une Marche Nordique chronométrée, distance 31,52 km / 628m +

Et ce samedi matin, réveil 7h30, un bon petit déjeuner, je termine de préparer les sacs le matin : autant le sac de course est prêt (sauf le remplissage de la poche à eau), autant le sac d’après course que je vais laisser à Annick pour l’arrivée, chaussettes, t-shirt, 2 polaires et mon manteau de pluie. J’ai oublié quand même des tennis propres.

- Mes chaussures de trail : bah oui, elles sont neuves. Elles ne comptabilisent que 4km et n’ont jamais vu la boue
- Le manger et le boire (barres de céréales et eau)
- Les jambes (très peu d’entraînement pour cause de pneumonie à part le dimanche 10 mars, reconnaissance   de 27 km).
- Le mental (je le dis souvent)
- La pluie ??? Je crains de marcher non stop sous une pluie d’hiver froide pendant 5 h au mieux.



Philippe, Claude, Corinne, Michel.
Finalement, nous sortons pour prendre le T2 à Balard et… il ne pleut pas !! Toute une semaine à se faire à cette idée, et il ne tombe pas une goutte : c’est la fête. En sortant sur le quai à Brimborion, une dizaine de trailleurs jaillit du T2. 

Nous avons donné RDV à Corinne et Claude à 9h30, Philippe est déjà arrivé sur place. Il nous attend sur la ligne de départ.

celui du milieu





Il y avait une pointure au niveau de la marche nordique notamment Olivier CAPELLI qui a été sacré champion du monde de marche nordique à Portland dans l'Oregon aux USA en 2012 sur la distance d’un semi Marathon en 2h25:45s. 








L’ambiance au départ est super sympa avec de la musique entraînante, le fait de rencontrer et de se mesurer à d’autres marcheurs nordiques venant des 4 coins de la France est formidable. Nous avions parmi nous comme pays étrangers, la Suisse, l’Espagne, la Pologne et la Lettonie.




A 10h30, à l’heure du départ de la marche nordique chronométrée, alors qu’il fait froid, que les gants et les bonnets sont de sortie. Je me concentre sur le chemin et tous les gens autour de moi. On rentre dans le Parc de l’Observatoire de Meudon, je suis derrière Corinne et Claude, je m’accroche à leurs enjambées, pas pour longtemps, je lâche prise, ils vont trop vite pour moi.

A peine 2 km et j’ai déjà mordu dans la boue. Une boue bien grasse et qui glissouille, j’ai donc préféré prendre mon rythme puis accélérer petit à petit dès lors que je rencontrais un terrain plus stable. Les chemins de la Forêt de Meudon sont boueux mais larges. Première descente, tout va bien. On attaque ensuite les petits sentiers, où on retrouve le premier bouchon, mais çà va vite. Je regarde bien où je mets les pieds. Et j’essaie d’anticiper les mouvements de la file de marcheurs ininterrompue à ce niveau. Les cuisses répondent bien en montée et en descente. Je me sens bien. Je profite d’une montée pour boire et manger deux barres amande.

 Il ne fait pas très chaud, mais je me force à boire régulièrement. Le moral est bon, je lance des remerciements chaleureux aux bénévoles signaleurs. Voilà la Forêt Domaniale de Fausse Reposes, en haut d’une montée une douleur dans le poumon droit, souffle coupé. Pendant plusieurs secondes je reste penché en avant en appui sur mes bâtons pour reprendre mon souffle. J’ai bien cru ne pas repartir. Je me suis contenté de suivre et de m’accrocher à 2 marcheurs nordiques en attendant que cela revienne.

video
C’est vraiment une course éprouvante, j’ai eu des instants de solitude. Au ravitaillement à Saint-Cloud, je teste coca, tuc et banane. Je repars tranquille. Encore un petit effort et ce sera la dame de fer. Après la sortie du Parc de Saint-Cloud, les marcheurs nordiques cheminent à la queue-leu-leu. On ne passe pas à côté des péniches à cause des travaux sur les berges. Sur certains passages c’est moins agréable, proximité des gaz d’échappement.

Me voici sur l’allée des Cygnes, je pense que ma moyenne n’est pas terrible, mais le quai Branly est tout proche. Je ne relâche pas mon attention, au moins mon moral tient mieux que mon physique. Je cherche l’arche d’arrivée du regard, qui tarde, qui tarde... Et pour cause, une tour Eiffel en ballon surmonte le tapis rouge de l’arrivée. Allez, hop on lâche tout, on ne salit pas la moquette.




Un t-shirt finisher m’attend, Annick me tend des vêtements chauds. Je remercie Corinne et Claude qui m’ont attendu à l’arrivée avant de reprendre le chemin du retour.









Un grand bravo à Corinne qui est arrivée 2 F en 04:09:25 vitesse 7,53km/h
Claude en 04:09:26 - vitesse 7,53km/h
Philippe en 04:13:42 - vitesse 7,18km/h
Michel en 04:39:16 - vitesse 6,74km/h

Un immense merci aux bénévoles, ils sont au top.

Michel


samedi 9 mars 2013

LES RANDOS DE L’ECOTRAIL … IL RESTE DES DOSSARDS



A huit jours du départ, il ne reste que 250 places sur l'ensemble des Marches Nordiques.






·         Le dimanche 17 mars, trois parcours vous seront à nouveau proposés : 19 - 25 ou 30 km avec des départs échelonnés partant, comme les années passées, du Parc nautique de l’Île Monsieur, en face du Musée de Sèvres.






·         Mais une des Marches Nordiques a décidé de jouer cette année dans la cour des "grands" : elle va se confronter aux trails du samedi 16 mars. Baptisée "La Chronométrée" distance 30 km, elle se hisse au rang des compétitions en empruntant le parcours du trail 30 km






Le dimanche 17 mars ce sera la fête de la randonnée autour de Paris … Des centaines de marcheurs vont converger des différents départements de l’Ile-de-France vers la Tour Eiffel …
L’Eco-Trail de Paris IDF® propose cette année une journée dédiée à la marche …

Les marcheurs « sans bâtons » auront le choix entre six nouveaux parcours (entre 14 et 22 km pour la randonnée) partant de six départements de l’Île de France se retrouvant tous aux pieds de la Tour Eiffel. Il reste 700 dossards sur l’ensemble des randonnées de l’Eco-Trail de Paris IDF® à ce jour. L’inscription, c’est maintenant !



La Rando 75 : « Un scénario parisien » 16 km départ de la Rotonde de la Villette (Stalingrad). Après avoir côtoyé le Canal de l’Ourcq, elle gravira les pentes des Buttes Chaumont, puis se faufilera entre les Villas de la Mouzaïa, avant de vagabonder de quartiers en quartiers : Belleville, Ménilmontant, le Temple et les Enfants Rouges, St Martin et St Denis, le Palais Royal. Après s’être laissé aller entre le Louvre et les Tuileries, elle franchira la Seine pour descendre sur les berges de la Rive Gauche et vous livrer en douceur aux pieds de celle qui vous attendait : la Tour Eiffel.

La Rando 78 :   « Dans les allées du Roy » 22 km départ de l’Hôtel de Ville de Versailles et traversera des quartiers de la ville pour atteindre très vite la partie forestière. Randonnée verte par excellence puisqu’elle traversera les forêts de Meudon et de Fausses-Reposes côtoyant de nombreux étangs. Dévalant les collines de Meudon, elle atteindra la Seine par Issy- les-Moulineaux, puis longeant les Quais de Seine, elle s’achèvera, triomphante, devant la Tour Eiffel.

La Rando 91 : « Le circuit des cinq bois » 24,5 km départ de la gare RER de Bièvres, côtoyant Jouy-en-Josas après être passée du Bois de Monteclin à la partie sud de la Forêt de Versailles. Puis elle enchaînera par le Bois du Pont Colbert et celui de Viroflay avant de traverser le Bois de Meudon et ses nombreux étangs. La partie forestière de Vélizy-Villacoublay précèdera le Bois de Clamart. Puis par des sentiers, elle traversera Meudon puis Issy-les-Moulineaux avant de parcourir l’Île St Germain. Enfin, longeant les quais de la Seine, elle se joindra aux autres pour aller s’incliner aux pieds de la Tour Eiffel.

La Rando 92 :   « Des sentiers dans la ville » 15 km départ du Parc nautique de l’Île Monsieur à Sèvres et gravira la colline du Parc de St Cloud avant de ressortir au cœur de Sèvres. Par des chemins discrets, elle grimpera vers le Parc de Brimborion puis traversant Meudon, se coulera dans le Potager du Dauphin et sa Chapelle byzantine. Serpentant dans les méandres des sentiers citadins, elle reviendra vers la ville par les Parcs Suzanne Lenglen et André Citroën pour regagner les rives de la Seine et atteindre son illustre lieu de rendez-vous.

 La Rando 93 : « Des villages dans la ville » 17 km départ sortie de métro de la Mairie de Montreuil, franchira Parcs et Square avant d’arriver dans la Campagne à Paris. Puis passant du charme paisible du Père Lachaise au quartier animé de la Roquette, se plongera dans le vivant Quartier du Marais. Elle vous fera sonder le cœur du Vieux Paris : Place des Vosges, Hôtel de Sully, Village St Paul, puis le bijou de l’Île St Louis et la somptueuse Cathédrale. Elle longera ensuite les berges de la Seine jusqu’à son point de ralliement.


La Rando 94 : « La cosmopolite » 17 km départ sortie de métro Mairie d’Ivry, traversant parcs et promenades, rentrera dans Paris pour zigzaguer dans le quartier asiatique, puis ira du Village des Peupliers à la Cité Florale, virevoltant entre les résidences estudiantines de la Cité Universitaire pour se laisser aller à travers les îlots de verdure du XIVe, avant de se confronter aux immeubles tout en courbes de Bofill. Puis d’une enjambée, elle franchira les Invalides, pour atteindre le Champ de Mars et venir rendre hommage à la Tour Eiffel.



En savoir plus

Alors retrouvons-nous, pour partager l’amour de la marche et de la nature et découvrir ensemble la richesse des sentiers d’île de France.

Renseignements et inscriptions obligatoires sur : www.traildeparis.com




















mercredi 6 mars 2013

Paris - Meaux en marche nordique

Mon Paris-Meaux

Après la sans raison, mais non sans raison: objectif le Golfe du Morbihan, combiné au plaisir de marcher. Boosté par l'enthousiasme de Corinne, l'initiatrice de ce projet, et Sandra qui ne l'est pas moins, ainsi que Djidji prématurément stoppée au 30ème km à cause d'un pied douloureux, me voilà engagé dans cette aventure longue de 50 km, une grande première pour moi.
CORINNE IL EST 08.00.00.....08.01.00.....08.01.58.....59......08.02.00.....01....02......03...08.02.04

C'est sous des cieux plutôt cléments, et des températures plutôt basses que nous sommes partis, de bonnes conditions pour se laisser glisser jusqu'à Meaux.
J'ai trouvé ça plutôt calme, reposant de marcher le long du canal, sur ce parcours exempt de tout dénivelé assassin.


La pause repas se fit grandement désirer. Malgré un scénario bien préparé, j'avais bien le petit encas à portée de main, mais pas la tête pour y penser....
Ceci-dit ce fut une bonne grosse pause réparatrice d'environ une demi-heure,d'où nous repartîmes (sans Djidji victime de fortes douleurs aux pieds) à la rencontre d'une surprise quelques kilomètres plus loin, en la personne de Claude et Alexandre son fiston. Quelle bonne surprise agrémentée de quelques biscuits chocolatés,un bon jus d'orange et une séance photo.


Après quelques encouragements, nous voilà repartis vers notre objectif, atteint vers 17.30.

En conclusion, ce fut une journée riche d'enseignements, à savoir la nécessité d'alléger fortement mon sac et surtout éviter les chaussants quasi neufs lors de périples de cette ampleur. Des erreurs de débutants que j'ai payé cash les heures suivantes et ont transformées le retour Paris-Meaux en Maux-Paris.
Riche de ces enseignements, je pense rendre une copie plus aboutie lors du prochain Paris Meaux prévu je crois au printemps prochain.


Bruno
Sur ce un grand Merci à Corinne, Sandra, Djidji, Claude et Alexandre et puis à vous tous avec qui j'ai le plaisir de marcher chaque semaine dans la joie et la bonne humeur. Fondations nécessaires à l'élaboration d'un tel projet.

Bruno